Faire du trail avec son chien

dog-trotteuse

Originaire de Lyon, Chloé Hugues 26 ans, vit en Haute-Savoie près de Chamonix depuis 4 ans. La jeune femme exerce le métier de commercial dans le domaine du sport et de la montagne, ce qui lui permet de découvrir de nombreuses villes et stations qu’offre la région.

Chloé et Naska, une jack russell de 3 ans, ne se lâchent pas d’une semelle. Toujours fidèle au poste, la jeune chienne ne manque pas un seul entrainement de Trail avec sa maîtresse. 

Découvertes sur Instagram  (@chloe.hugues), j’ai eu envie de vous faire partager leur histoire. 

trail en montagne

Chloé Hugues : une passion débordante pour le sport

Durant 19 ans, j’ai pratiqué la natation à haut niveau, en sport-étude. J’essaie de continuer de nager régulièrement, car je pratique le swimrun* avec ma sœur.

Je suis également une mordue de trail depuis près d’un an et demi.

Je partage ma vie avec mon chéri, Matthieu, mais aussi (et surtout) avec ma Naska, une Jack Russell de trois ans. Elle est mon ombre, jamais très loin de moi. On court ensemble, on part en montagne ensemble, on dort ensemble (oups !). Je la considère réellement comme ma partenaire de vie.

*Le swimrun est un sport de pleine nature combinant course à pied et nage en eau libre. Il se pratique principalement par équipe de deux et consiste en plusieurs alternances entre les deux disciplines sur des distances variables

faire du Trail avec son chien

Faire du Trail avec son chien : une pratique accessible à tous

Je suis arrivée assez tard dans le monde de la course à pied. J’ai arrêté la natation à l’âge de 19 ans, je m’entrainais plus de 12h par semaine en plus des compétitions qui se déroulaient les week-ends. Il était pour moi impossible de passer du tout au rien. J’ai toujours fait du sport et il fallait que je trouve une alternative pour me défouler. La course à pied est idéale pour ça ! C’est surement le sport qui demande le moins d’investissement et de contraintes : une bonne paire de running et en avant !

Le trail s’est présenté à moi comme une évidence en venant habiter en Haute-Savoie ! L’environnement dans lequel je vis est propice aux randonnées, aux activités en montagne, etc. Mon chéri, qui est également un traileur, m’a rapidement fait découvrir ce sport, auquel j’ai très rapidement adhéré ! Je préfère le trail à la course à pied sur route. J’aime courir sur des sentiers vallonnés, j’aime manger du dénivelé, dévaler les descentes. J’aime ces changements de rythme qui sont propres à ce sport. Sans parler des paysages qui nous entourent !

course de trail
courir avec son chien

Chloé et Naska : l'histoire d'une rencontre

Je n’ai pas choisi d’adopter un Jack Russel, j’ai choisi : Naska, ou plutôt c’est elle qui m’a choisie. Quand j’ai commencé à réfléchir à l’idée d’adopter un compagnon de route, des amis m’ont informée que leur chienne, une Jack Russel, allait mettre bas. Je me suis renseignée sur cette race et ce côté hyperactif m’a tout de suite plu ! Dès la naissance des chiots, j’ai immédiatement craqué en photo pour « la petite aux tâches noires », mais la règle était claire : ce sont les chiots qui choisissent leur maître.

Le jour de la rencontre, Naska, la fameuse « petite aux taches noires » m’a sauté dessus et ne m’a plu jamais lâché. Quelle chance j’ai eu !

Deux mois après je rentrais avec elle à la maison !

trail avec un jack russell

Faire du Trail avec son chien : un entrainement progressif et régulier

Je ne m’impose rien. Je n’ai pas de plan d’entrainement et ce, même pour préparer une course. Je devrais, je sais. Je pense d’ailleurs que c’est primordial pour progresser mais j’ai tellement connu cette rigueur et ce rythme étant plus jeune que je préfère ne pas me prendre la tête et faire au feeling !

Je cours tout de même environ trois à quatre fois par semaine. Parfois, je ne cours que deux ou trois fois, mais dans ce cas, je vais nager un autre soir de la semaine. Je me fais des longues sorties en montagne les week-ends. J’aime aussi faire du renforcement physique après chaque sortie de course à pied.

Naska s’entraine autant que moi sauf cas exceptionnel bien sûr (après un vaccin, une blessure ou en début de sa période de chaleur).

Les Jack Russel sont des petites boules d’énergie, ils ont besoin de se défouler, de courir, de jouer. Elle est toujours partante pour m’accompagner sur n’importe quelle sortie !

Haute-Savoie avec un chien

Gérer son chien lors des sorties en montagne

Naska gère son rythme toute seule. Il lui arrive parfois de partir à bloc et de le regretter par la suite ! Il se peut également qu’elle reste dans mes pattes. Tout dépend du style d’entrainement (sur route ou en montagne), et surtout du type d’environnement dans lequel nous nous trouvons ! Je pars toujours avec son harnais et sa laisse de traction pour qu’elle soit attachée à ma taille (même si avec ses 5kilos elle ne tracte pas grand-chose). Si nous sommes seules et qu’il n’y a pas de routes à proximité, je la détache et la laisse courir derrière les oiseaux ! En montagne, il m’arrive de la tenir attachée afin de respecter la faune et la flore et les consignes.

Faire du trail : avec ou sans chien ?

Naska est omniprésente et c’est en ce sens que je la considère comme ma partenaire de vie. Que ce soit un long entrainement avant une course ou même pendant un trail, Naska fait partie du staff avec mon chéri ! J’aime les croiser sur les sentiers de la course ou aux ravitos, à m’encourager ! Un bisou à chacun et je repars motivée comme jamais !

Je préfère courir avec elle. Après une journée de travail, j’ai besoin de partager un moment avec ma chienne, et elle, a besoin de prendre l’air ! Si je ne la prends pas avec moi, je culpabilise ! C’est une haute trahison que de la laisser à l’appartement pendant un entrainement. Heureusement pour nous, les chiens ne sont pas rancuniers ahah mais je préfère tout de même ne pas la vexer !

Se lancer dans une activité sportive avec son chien ​

Pour se lancer dans une activité sportive avec votre chien, il vous suffit d’être patient et d’y aller en douceur. C’est pour moi le conseil le plus important que je peux vous donner. Oui, ça donne envie d’avoir un chien et de partager une activité physique avec lui mais n’oubliez pas qu’il doit d’abord être apte à courir autant. Le squelette de la plupart des races de chiens n’est entièrement développé qu’après un an, parfois même 18 mois.

Pour le trail en particulier, il faut être vigilant et respecter certaines règles. Beaucoup de randonnées peuvent dépendre d’une réserve naturelle où les chiens sont interdits. Il est judicieux de bien préparer sa sortie en amont pour éviter un demi-tour à la voiture prématuré !

Chloé Hugues trail
Chloé Hugues

Allier trail et Cani-cross en Haute-Savoie

Je n’ai encore jamais essayé le Cani-cross ! Cependant, c’est quelque chose auquel je pense de plus en plus ! J’adorerai partager une course avec Naska ! Pourquoi pas cette saison ?

duo trail avec un chien
Chloé Hugues trail en compétition

Travailler l'endurance de son chien

Naska m’a déjà accompagnée sur une distance aux alentours de 25km, peut-être 28. Ce n’est pas tant son endurance en km qui m’épate mais plutôt tout ce dénivelé qu’elle arrive à avaler sans broncher ! Parfois plus de 1500m de dénivelé en une sortie.

Haute-Savoie

Le matériel indispensable pour faire du Trail avec son chien

Afin de faire du Trail avec son chien, il est nécessaire de posséder un équipement adapté. Je vous recommande d’avoir un harnais et une laisse de traction. Le harnais est important car il permet de bien soutenir le corps du chien et contrairement au simple collier, il permet de ne pas le blesser au cou s’il tire trop. De plus, je trouve que le harnais permet au maitre de mieux le contrôler.

La laisse de traction permet d’avoir les mains libres tout en ayant un contrôle sur notre compagnon !

Quant à moi, mes indispensables sont nombreux. En priorité je dirais des bonnes baskets de trail, de bons vêtements thermiques ou respirants en fonction de la saison, des bonnes chaussettes pour éviter les frottements ! Un bon sac d’hydratation également au-delà d’une certaine distance en montagne pour avoir de quoi boire et se ravitailler.

Haute-Savoie trail
jack Russell

L'alimentation d'un chien trailleur

Depuis sa naissance, Naska ne mange que des croquettes. Ce sont des croquettes riches sans céréales. Elle n’a pas de régime spécifique. Naska gère sa gamelle tout au long de la journée. Idem pour les soins, elle n’en a pas en particulier. Il n’y a que l’hiver que je fais attention à lui protéger les coussinets en lui mettant de la crème et un gel avant chaque sortie en neige. Le reste de l’année, je m’assure après chaque sortie qu’elle n’ait pas attrapé de tiques. J’essaie aussi de lui couper les griffes régulièrement afin qu’elle ne se blesse pas en courant. Et, à son grand désespoir, une douche s’impose de temps en temps !

Voyager avec son chien

Voyager avec mon chien m’évoque le partage et la fidélité. Encore une fois, Naska fait partie de la famille et où qu’on aille, elle est avec nous. On s’adapte si besoin.

Je rêve de partir à l’aventure avec elle, une tente et un sac à dos ! Histoire à suivre…

Alors, prêts pour un petit trail en pleine montagne ?

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments